J’ai goûté pour vous … Blanc de Blancs 2007 – Champagne Delamotte – Le Mesnil-sur-Oger

Tout commence en 1760 lorsque François Delamotte fonde la maison éponyme à Reims. En effet il avait épousé en 1748 Marie Claude Thérèse Bourgongne fille d’un gros propriétaire de vigne à Ay.

Par la suite les 2 fils de François Delamotte reprirent à leur tour la direction de la maison jusqu’à la mort de Nicolas Louis Delamotte en 1837. C’est alors que sa Veuve, Marie Perette Barrachin, et Jean-Baptiste Lanson co-présidèrent la maison en adoptant la raison sociale « Veuve Delamotte-Barrachin ».

En 1856 la famille Lanson prit le contrôle total de la maison.

En 1924, Marie-Louise de Nonancourt, décide de reprendre les affaires familiales et en 1927 suite à l’expansion de la maison, elle décide de transférer les activités de la maison Delamotte au Mesnil-sur-Oger.

De 1948 à 1988 Charles de Nonancourt prend la direction de la maison et lui donne ses lettres de noblesse. Dans le même temps Bernard de Nonancourt, qui avait fait ses 1ère armes auprès de son frère prend la direction de Laurent-Perrier en 1949.

En 1988, il rachète la maison Delamotte pour l’intégrer au Groupe Laurent-Perrier et associe la marque à la prestigieuse maison de champagne Salon.

A ce jour le Champagne Delamotte et le Champagne Salon font toujours partie du groupe Laurent-Perrier et depuis 1997 Didier Depond dirige ces 2 maisons.

La maison Delamotte exploite un vignoble d’environ 30 hectares et est planté essentiellement de Chardonnay, cépage de prédilection de la maison. Elle s’approvisionne également à hauteur de 30 hectares avec 30% de Pinot et 10% de Pinot Meunier afin de produire 700000 bouteilles par an.

La maison commercialise aujourd’hui une gamme de 4 champagnes :
– Brut
– Blanc de Blancs
– Blanc de Blancs Millésimé (actuellement 2007)
– Rosé

Le Blanc de Blancs Millésime 2007 est un 100% Chardonnay qui provient des villages du Mesnil-sur-Oger, de Vertus et d’Oger. Il vieillit un minimum de 7 ans en cave et il est dosé à 6g/l.

Ce que j’en ai pensé :
C’est un très bon champagne. Le nez est discret mais on discerne quand même quelques notes de fleurs et de fruits blancs. En bouche c’est rond, élégant, frais avec une belle longueur et on perçoit des notes de miel en finale.

Prix : 52€ (Caviste)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *