J’ai goûté pour vous … Ultra D – Champagne Devaux – Bar-Sur-Seine

En 1846, la maison a été fondée par 2 frères, Jules et Auguste Devaux.

Après eux, Madame Veuve Augusta Devaux, une champenoise de caractère, reprend l’entreprise et la dirige avec énergie et talent. À la fin du XIXème siècle, Devaux exporte les trois quarts de sa production. Durant un siècle, la marque, installée à Epernay, reste une propriété familiale.

Jean-Pol Auguste Devaux, dernier du nom et sans héritier, décide en 1987 de confier à l’Union Auboise et à son Président Laurent Gillet la destinée de cette maison.

Aujourd’hui, cette maison s’appuie sur un approvisionnement de 900 viticulteurs adhérents.

La maison commercialise 9 champagnes répartis en 2 gammes.
Les Classiques :
Grande Réserve.
– Cuvée Rosé.
– Millésimé.
– Blanc de Noirs.
– Crème de cuvée.

La collection D :
– Cuvée D.
– Ultra D.
– D Rosé.
– D Millésimé.

– Cuvée Sténopé.

La cuvée Ultra D est un assemblage de 60% Pinot Noir de la Côte des Bar et 40% de Chardonnay de la Côte des Blancs et Montgeux. Elle est dosée en Extra Brut à moins de 5g/l.

Ce que j’en ai pensé :
C’est un très bon champagne. Avec un nez discret frais sur des notes florales et d’agrumes. En bouche il révèle une belle fraîcheur,  il est droit et tendu sur des notes d’agrumes (citrons, pamplemousses).
La finale est tendue et de longueur moyenne.

Prix : 43€ (Caviste).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*