J’ai interviewé pour vous … Laurent Fresnet – Champagne Henriot

Voici le deuxième interview de cette rubrique est celui d’un chef de cave d’une belle maison de Champagne, la maison Henriot, avec Laurent Fresnet chef de cave depuis 2006.

BullOSphere : Vous êtes Chef de Cave des champagnes Henriot depuis 2006, Parlez-nous de votre parcours pour arriver jusqu’ici ?

Laurent Fresnet : Je suis un enfant de la Montagne de Reims, je suis né dans la vigne. Mes parents, mes grands-parents, mes arrière-grands-parents étaient tous récoltants-manipulants. Après avoir obtenu mon diplôme national d’œnologue et un DESS vins de champagne, je suis partie en Nouvelle Zélande et en Afrique du Sud, en passant par le Portugal et la Provence. Je reviens ensuite en Champagne, chez Cazals tout d’abord en tant que responsable de production, puis à la direction de la coopérative La Vigneronne  à Vertus avant de rejoindre la Maison Henriot en 2006.

BullOSphere : Depuis que vous êtes dans la maison, qu’avez-vous fait évoluer ? Quelle chose voudriez-vous voir évoluer ?

Laurent Fresnet : Nous avons travaillé pour affiner le style des bruts sans année : Brut Souverain, Blanc de Blancs et Rosé mais aussi pour apporter de la précision à l’ensemble de la gamme. J’ai également œuvré pour l’accomplissement de la Cuve 38, la réserve perpétuelle de la Maison Henriot. Ce projet avait débuté en 1990 par Joseph Henriot et j’ai pu en voir l’aboutissement en sortant les 1000 premiers magnums en 2014. Il va y avoir également une évolution de la Cuvée des Enchanteleurs que vous verrez prochainement.

BullOSphere : Comment décririez-vous le style de la maison ?

Laurent Fresnet : Notre indépendance, animée par la passion du vin, nous permet une sélection des plus fins terroirs de la Champagne, ces grands terroirs crayeux qui permettent l’élaboration de cuvées d’exception.

Le chardonnay, véritable traceur de la maison, est essentiel et déterminant dans l’élaboration de nos assemblages. Ce style si précieux à notre maison, le style HENRIOT s’appuie sur ces valeurs de base et s’enrichit, s’affine par l’utilisation des vins de réserves de grande qualité.

Le potentiel de garde de nos vins qui, par la patine du temps, garantit cette hégémonie qualitative et nous emmène sur ce subtil assemblage de saveurs.

Des bruts aux millésimes, nos cuvées sont des références dans leurs domaines, une cohérence de la gamme : minéralité, agrumes, fruits à chair blanche (pêche de vigne), fraîcheur et cette pointe d’évolution unique sur les notes de viennoiseries en final.

Les valeurs que défendent notre Maison sont des plus simples : la terre, le fruit, le travail de l’homme et le temps.

BullOSphere : Pour vous quel serez le lieu le plus emblématique de la maison ?

Laurent Fresnet : Je pense à la Maison Les Aulnois qui est située au sud d’Epernay à Pierry  entre la Côte des Blancs et la Montagne de Reims. C’est un endroit chaleureux et convivial avec son jardin à la française où nous pouvons accueillir des clients, des journalistes. Ce sont des conditions idéales pour profiter d’une coupe de Champagne.

BullOSphere : Vous venez d’être élu meilleur vinificateur 2016 pour la 2ème fois consécutive par le concours « International Wine Challenge », Qu’avez-vous ressentie en recevant cette distinction ? Qu’elle a été votre travail pour réussir à décrocher cette distinction ?

Laurent Fresnet : C’est un véritable travail d’équipe basé sur la patience et l’humain.

BullOSphere : Quels sont vos meilleurs souvenirs liés au monde du Champagne ?

Laurent Fresnet : Des souvenirs d’enfance et les premières découvertes gustatives.

BullOSphere : Quel Champagne occupe une place particulière dans votre cœur ?

Laurent Fresnet : Je répondrais sans hésitation le Millésime 2006 car il représente mon premier millésime chez Henriot et donc le début d’une belle aventure.

BullOSphere : Un « mot de la fin » pour conclure cette interview ?

Laurent Fresnet : Je vous souhaite un bel été et une bonne dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*