Le choix d’un verre ? Important ?

Vous vous êtes surement tous posé la question, Est-ce que un verre influe sur la dégustation d’un vin ?

La réponse est … OUI, il a même un rôle très important dans la dégustation d’un vin. Outre son aspect esthétique, il permet au vin de dévoiler ses atouts.

Les arômes s’exprimeront plus librement dans des verres larges et étendus que dans des petits verres et plus la taille des verres sera grande, plus l’aération sera importante, un élément important pour permettre aux arômes de se dévoiler.

Il faut absolument éviter, pour le Champagne, la coupe qui avec sa forme très ouverte abime le vin rapidement.

Afin de pouvoir étudier au mieux l’influence du verre sur la dégustation d’un champagne j’ai arrêté mon choix sur les verres Lehmann Glass « Référence Jamesse » et « Oenomust », 2 gammes spécialement conçues pour que chaque vin s’exprime au mieux.

La gamme « Référence Jamesse », qui est une gamme soufflée machine, se compose de 6 verres différents :

  • Initial 30
  • Premium 23
  • Premium 30
  • Grand Champagne 45
  • Grand Rouge 77
  • Grand Blanc 76

La gamme « Oenomust » se compose de 5 verres différents :

  • Oenomust 62
  • Oenomust 52
  • Oenomust 42
  • Oenomust 35
  • Flûte Oenomust

Dans cette dégustation j’ai utilisé les verres suivants :

  • Référence Jamesse Premium 30
  • Référence Jamesse Grand Champagne 45
  • Référence Jamesse Grand Rouge 77
  • Référence Jamesse Grand Blanc 76
  • Oenomust 35

Chacune des gammes ci-dessus ont des caractéristiques bien spécifiques.

Oenomust étonne tout d’abord par son design innovant associant une première partie basse et large permettant une rotation souple et contrôlée du vin et une partie haute arrondie et resserrée qui permet une concentration optimale des arômes.

Une rotation souple et contrôlée est favorisée grâce à sa base généreuse qui permet au vin de s’exprimer et de libérer tous ses arômes qui vont être concentrés. De plus, aucune molécule ne sera perdue grâce à sa courbure supérieure refermée ainsi vous profiterez au mieux de tous les caractères olfactifs du vin.

La finesse de son buvant coupé à froid permet au vin d’être mieux guidé en bouche pour une meilleure perception des papilles et ceci rend le contact des lèvres avec le verre agréable.

La gamme Oenomust a été créée pour sublimer tous vos instants de dégustation grâce à sa forme généreuse et novatrice qui vous permettra de redécouvrir les arômes et les saveurs des vins du monde entier.

REFERENCE JAMESSE soufflée machine a été créée suite au succès de la prestigieuse collection soufflée bouche JAMESSE PRESTIGE.
La forme de chaque verre joue sur la large et généreuse rondeur permettant ainsi d’épauler le vin dans un étirement maximal.

Le piqué est prononcé de manière à favoriser une longue et précise effervescence pour les vins de Champagne et un point de départ rotatif précis pour les vins blancs et rouges.

Les verres se referment lentement et étroitement laissant le temps aux éléments aromatiques de se libérer.

Etirement Vertical : Il permet d’exprimer l’énergie issue du terroir, colonne vertébrale du vin et l’ADN du vin (le crayeux, le calcaire, le granite, la matière végétale,…), donc plus le verre est large plus il va exprimer l’énergie issue du terroir.

Etirement Horizontal : Il permet de restituer la palette aromatique du vin (le fruit, la fleur, les vertus d’élevage…), donc plus le verre est haut plus il va restituer la palette aromatique du vin.

J’ai aussi utilisé un seul et même champagne pour comparer les verres, ici c’est la cuvée Carte Jaune du Champagne Veuve Clicquot qui a été utilisé.

Premium 30 :
Dans ce verre le nez est peu expressif mais on décèle très légèrement des notes de fruits et d’épices, la bouche se montre vive et fruitée. Dans ce verre le champagne prendra le temps de s’ouvrir. Le laisser quelques minutes et il prendra toute son ampleur.

Grand Champagne :
Ici le nez se montre puissant, fruité avec quelques notes d’épices, la bouche est plus ronde et plus fruitée mais toujours avec cette vivacité et un peu de vinosité en finale. Avec ce verre le champagne s’ouvre (c’est-à-dire qu’il s’exprime plus vite) plus rapidement et il lui faudra moins longtemps pour atteindre sa plénitude.

Grand Blanc :
Le nez se montre très expressif avec beaucoup de fruit, en bouche les bulles sont très fines voire inexistantes on ressent aussi beaucoup de fruits mais il s’oxyde très vite. Avec ce verre le champagne s’exprime tout de suite, toutes les odeurs et les saveurs sont présentes dès qu’il est versé dans le verre mais en contrepartie il perd de son effervescence.

Grand Rouge :
Même remarque que pour le Grand Blanc.

Oenomust 35 :
Avec ce verre on est dedans tout de suite, le nez révèle des arômes de fruits blancs et aussi des arômes briochés et en bouche il est vif, puissant avec toujours du fruit et de la vinosité en finale. Avec ce verre le champagne s’exprime tout de suite, toutes les odeurs et les saveurs sont présentes dès qu’il est versé dans le verre et il a l’avantage de conserver son effervescence.

En conclusion, chaque verre a de grandes qualités pour la dégustation. De façon générale on préférera prendre les verres Premium 30, Grand Champagne et Oenomust car ils offrent un bon compromis en terme de dégustation. Par contre si vous avez un champagne qui a besoin d’aération pour lui permettre de s’exprimer il faudra orienter votre choix vers les verres Grand Blanc et Grand Rouge afin d’apprécier ce champagne au mieux.

Dans mes dégustations à l’aveugle j’utilise des Premium 30 car comme je l’ai dit plus haut les champagnes servis dans ce verre ont besoin de temps pour s’ouvrir, donc pour ce type de dégustation cela permet de voir comment évolue le champagne au fil du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *